Rétrospective d’une conférence fructueuse

«Lapurla sous l’angle de la promotion de la santé»

Le 12 novembre 2022, les membres du réseau Lapurla ont abordé des thèmes liés aux espaces de liberté créative sous l’angle de la promotion de la santé pour répondre à la question suivante: dans quelle mesure l’éveil esthétique et la participation culturelle contribuent-ils à renforcer un développement sain au cours des premières années de vie? D’autres questions ont également été évoquées lors de cette deuxième conférence nationale Lapurla. Sophie Marinopoulos, psychanalyste renommée, a en outre évoqué le concept de la «santé culturelle».

Cette conférence nationale s’est déroulée en deux parties: le matin en distanciel via Zoom (les vidéos sont disponibles ci-dessous) et, l’après-midi, nous avons rencontré les membres du réseau Lapurla sur sept lieux d’accueil régionaux.

Nous avons regroupé ici pour vous les moments forts de cette conférence. Partez à leur découverte et laissez-vous guider par votre curiosité!

Programme: Samedi 12 novembre 2022, de 9 h à 17 h
  Animation: Karin Kraus, co-responsable de Lapurla, et Sibylle Sutter, conseillère, advocacy SA
Matin 09 h-12 h 30  Accueil et aperçu de la matinée (D/F) Karin Kraus et Sibylle Sutter
Échauffement (D/F/I) Arrivée et immersion lors d’une courte séance en petits groupes
«La petite enfance: en route vers le sentiment de cohérence et l’éducation esthétique»  (D) Kathrin Keller-Schuhmacher, chimiste, psychologue, membre de la Gesellschaft für seelische Gesundheit, GAIMH (Société pour la santé mentale)
Séance en petits groupes: quel rapport avec moi?  (D/F/I) Discussion en groupes: comment cela se rattache-t-il à ma pratique / mon quotidien?
Pause
«Santé Culturelle»: un concept français (F) Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste, spécialisée dans les questions de l’enfance et de la famille, présidente de la Fédération Nationale pour la Prévention et Promotion de la Santé Psychique

La Santé Culturelle: un indicateur de santé du 21 ème siècle. Le concept de Santé Culturelle rappelle les besoins fondamentaux de nos enfants. Il s’agit de prendre en compte l’appétence du petit humain à comprendre le monde, à lui donner du sens pour qu’il puisse grandir en humanité. La Santé Culturelle c’est la culture de nos liens, qui ouvre sur la connaissance de soi et la reconnaissance de l’autre, et, porte l’apaisement personnel et la pacification sociale. Construire des politiques d’éveil culturel et artistique dès le plus jeune âge, revient à prendre en considération les expériences sensibles et esthétiques qui nourrissent nos enfants, comme la voie royale de leur santé.

Oui mais! À bien y regarder, on voit qu’il se passe quelque chose (D)
Témoignages d’expériences pratiques
Christina Buholzer (Kitaleiterin & Absolventin CAS Kulturelle Bildung 2017), Laura Imfeld (Co-Leiterin Kidswest & Absolventin CAS Kulturelle Bildung 2022), Nina Knecht (Theaterpädagogin und Präsidentin Verein PRIMA), Claudia Schuh (Vorstandsmitglied kkj, Autorin)
Et maintenant? Que signifie l’exposé entendu pour les facilitatrices et facilitateurs? (D/F) Discussion animée avec Promotion Santé Suisse et la politique
Elisabeth Baume-Schneider, Coprésidence Alliance Enfance, Conseillère aux Etats JU,
Anja Nowacki, Jessica de Bernardini, Promotion Santé Suisse
Remerciements, prise de congé et aperçu de l’après-midi (D/F)

 

Après-midi 14 h 30-17 h : Rencontres locales de réseautage

L’après-midi, des rencontres locales de réseautage destinées aux échanges d’expériences auront lieu dans toutes les régions linguistiques.

 

Appenzell      

Kunsthalle Ziegelhütte, Ziegeleistrasse 14 | Organisatrice : Anna Beck-Wörner, médiatrice culturelle, 079 961 19 39

 

 

Bâle

Sternenmehr, Familycare Basel, Sternengasse 19 | Organisatrices : Annika Brantschen, assistante socio-éducative et Jessica Lüke, responsable pédagogique de Familycare Basel, 061 261 52 90

 

 

Berne

Atelier Kidswest, Holenackerstrasse 11 | Organisatrice : Franziska Sahli, responsable de groupe, Kita Weissenstein, 079 513 19 49

 

 

Lucerne

Bibliothèque centrale et universitaire, Bistro Quai 4, Sempacherstrasse 10 | Organisatrices : Johanna Ludwig & Salome Böni Médiation musicale Luzerner Sinfonieorchester, 079 226 72 25

 

 

Zurich            

MegaMarie – Spiel-, Werk- und Begegnungsraum, Schiffbaustrasse 9b/c | Organisatrices : Claudine Knuchel, collaboratrice scientifique à l’Institut Marie Meierhofer/ coordination MegaMarie & Anita Mataj, responsable d’atelier / mandat de pédagogie artistique au sein de l’atelier MegaMarie, 076 701 32 36

 

 

Winterthour

Kerala Kindermuseum-Naturmuseum, Museumstrasse 52 | Organisatrice : Judith Weber, responsable de projet Kerala, 052 267 51 66

 

 

Lugano

LAC Lugano Arte e Cultura, Piazza Bernardino Luini 6 | Organisatrice : Isabella Lenzo, responsable de la médiation culturelle

 

 

Lausanne

Partenaire Enfance et Pédagogie (PEP), Montoie 36 | Organisatrices : Sonia Meyer, Chargée de mission – participation culturelle, Service de la culture de la Ville de Lausanne & Sabine Germann, pädagogische Beraterin, Partenaire Enfance et Pédagogie (PEP), 021 617 04 00

 

 

 

Genève

Le Barocco, café-restaurant du Musée d’art et d’histoire, rue Charles-Galland 2 | Organisatrices : Evelyne Vachoux, responsable de l’association Kaléidoscope, Loyse Graf, médiatrice culturelle du Musée d’art et d’histoire et Nidal Abraha, éducatrice de l’enfance à La Coccinelle du Foyer Rigot, 079 455 21 11

Aperçu des intervenantes

Sophie Marinopoulos est psychologue et psychanalyste, spécialisée dans les questions de l’enfance et de la famille. Elle s’engage pour la reconnaissance de la santé psychique comme faisant partie intégrante des questions de santé publique. Elle est Présidente de la Fédération Nationale pour la Prévention et la Promotion de la Santé Psychique (FNPPSP). Elle est l’auteur de nombreux ouvrages et du rapport ministériel remis au ministre de la Culture sur ce qu’elle a défini comme la Santé Culturelle. Elle a été nommée par le président de la république parmi les 18 experts de la commission des 1000 jours. Elle participe au réseau d’interface périnatalité de Santé Publique France.

Publications

La psychologue Kathrin Keller-Schuhmacher traite de manière approfondie des questions autour du développement de la petite enfance et de la responsabilité de la société et de la politique quant à leur rôle dans la réussite de celui-ci. Elle a fondé le groupe de travail «Accompagnement du dévelopment» dans le cadre de la GAIMH, a dirigé le projet «Promotion de la santé dans la petite enfance» et a coodonné le projet «Prévention dans la petite enfance» dans le canton de Bâle-Campagne.

Élisabeth Baume-Schneider représente le canton du Jura au niveau fédéral en tant que conseillère aux États. La socialiste est coprésidente d’Alliance Enfance et s’engage ainsi pour une politique de la petite enfance. Élisabeth Baume-Schneider a été assistante sociale et directrice de la Haute école de travail social et de la santé à Lausanne pendant plusieurs années.

Promotion Santé Suisse, abrégée PSCH, initie, coordonne et évalue des mesures destinées à promouvoir la santé et à prévenir les maladies.

Jessica de Bernardini est responsable de projets Petite enfance et adolescence.

PSCH soutient Lapurla depuis 2021.

Sibylle Sutter est consultante chez advocacy ag, communication and consulting, et accompagne Lapurla en matière de développement et de communication. Depuis 2021, elle est responsable du programme vitamine B – le centre de compétences pour les associations.

Karin Kraus est initiatrice et coresponsable de Lapurla ainsi que responsable de formation et enseignante du CAS Formation culturelle à la Haute école des arts de Berne HKB. De plus, elle est chargée de cours dans diverses Hautes écoles et Écoles spécialisées en Suisse et à l’étranger.

«Trop de rituels et de structures, qui persistent souvent dans leur rigidité, peuvent avoir l’effet contraire d’un espace de liberté.»

Franziska Sahli, assistante socio-éducative et diplômée du CAS Formation culturelle 2020/2021

Réunion virtuelle et exposés du matin

« Nous ne sommes pas là pour occuper nos enfants. Nous sommes là pour les nourrir. Et nous n’y parvenons qu’avec la culture ».
– Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste, experte en enfance et famille

Sophie Marinopoulos s’engage pour la reconnaissance de la santé mentale comme partie intégrante du système de santé publique. Lors de la conférence, elle a présenté le concept de « Santé Culturelle » qu’elle a fondé. La Santé Culturelle est un indicateur de santé du 21 ème siècle. Le concept de Santé Culturelle rappelle les besoins fondamentaux de nos enfants. Il s’agit de prendre en compte l’appétence du petit humain à comprendre le monde, à lui donner du sens pour qu’il puisse grandir en humanité. La Santé Culturelle c’est la culture de nos liens, qui ouvre sur la connaissance de soi et la reconnaissance de l’autre, et, porte l’apaisement personnel et la pacification sociale. Construire des politiques d’éveil culturel et artistique dès le plus jeune âge, revient à prendre en considération les expériences sensibles et esthétiques qui nourrissent nos enfants, comme la voie royale de leur santé.

«Dans la petite enfance, de nouveaux projets doivent être développés en impliquant les personnes chargées de l’encadrement.»

Daniela Savoldelli, vice-présidente KKJ, l’Association suisse des arts pour les enfants et la jeunesse

Aperçus des rencontres régionales sur les lieux d’accueil

«Dans les groupes, tout est généralement axé sur les enfants les plus ‹rapides›, c’est-à-dire ceux qui sont prêts à coopérer. Au sein de notre groupe d’échange, nous avons discuté de la manière de créer des espaces permettant de respecter le rythme des enfants qui ont besoin de plus de temps et d’être plus rassurés.»

Johanna Ludwig, médiatrice musicale de l’Orchestre symphonique de Lucerne

Que s’est-il passé lors des rencontres locales de réseautage?

Atelier Kidswest | Organisatrices : Franziska Sahli (crèche Weissenstein) et Laura Imfeld (association Arta)

«À Berne, nous nous sommes laissées porter par l’ambiance de l’atelier. Le fait de créer ensemble nous a permis d’échanger sur l’importance d’une présence dans la pratique avec les jeunes enfants, mais aussi sur la fluidité des ateliers, une petite enfance saine et les traces que nous laissons (et souhaitons laisser). L’échange au sein du réseau Lapurla est très inspirant et motivant. C’est un réseau qui nous soutient!»

Sternenmehr, Familycare Basel | Organisarices : Annika Brantschen, assistante socio-éducative, direction de groupe / CAS Formation culturelle et Jessica Lüke, responsable pédagogique de Familycare Basel / CAS Médiation culturelle Kuverum

«C’est avec beaucoup de curiosité et de joie que nous avons fait connaissance le 12 novembre 2022, à l’issue de la conférence Lapurla. Nous avons échangé, présenté des projets, partagé les visions qui nous animent et développé ensemble des idées. Bien évidemment, nous en avons aussi profité sur le plan culinaire.

Nous offrons aux enfants des espaces de liberté créative, nous leur permettons de réaliser des expériences sensorielles
et nous les accompagnons dans des découvertes variées.

En tant que groupe du réseau, nous prévoyons d’exploiter les synergies, d’apprendre les un-es des autres et d’avancer ensemble. C’est pour cela que nous nous réunissons régulièrement dans divers lieux culturels de Bâle. Nous nous réjouissons d’accueillir de nouveaux membres.»

Partenaire Enfance et Pédagogie (PEP) | Organisatrices : Sonia Meyer, Chargée de mission – participation culturelle, Service de la culture de la Ville de Lausanne & Sabine Germann, pädagogische Beraterin, Partenaire Enfance et Pédagogie (PEP)

 

Rencontre café Lapurla – 12 novembre 2022 à Lausanne
PEP Vaud, en collaboration avec le Service de la culture – Ville de Lausanne

«Douze professionnelles de la petite enfance et de la culture ont croisé leurs regards sur le thème de l’éveil culturel et de la participation culturelle. En première partie de la rencontre, les participantes ont échangé sur les éléments évoqués en matinée, faisant le lien avec la santé culturelle et mentale des tout-petits.

Des échanges nourris ont permis de revenir sur des thématiques portées par le réseau Lapurla, tels que les notions de co-construction entre adultes et enfants, l’importance de la répétition des expériences ou encore la notion de processus. Parmi d’autres points d’attention relevés : l’envie de permettre aux enfants de vivre, d’explorer et de partager la rencontre avec le sensible, l’expérience d’être spectateur ou acteur, l’expression des diverses émotions, le sentiment d’accompagner au développement de l’esprit critique et de l’estime de soi des enfants.

En fin de rencontre, le groupe a exprimé le désir de se revoir pour promouvoir ensemble des projets « culturels » au sens large, dans l’interdisciplinarité et les particularités de chaque domaine, si possible dans divers lieux de la région et autour de thématiques en lien.»

Kunstmuseum Luzern | Organisatrices : Johanna Ludwig et Salome Böni, médiatrice musicale de l’Orchestre symphonique de Lucerne

«Les échanges d’aujourd’hui à Lucerne ont été très inspirants et agréables. Nous avons trouvé refuge dans le calme du théâtre de Lucerne et avons abordé des questions passionnantes telles que la facilité d’accès, la faisabilité et les processus des offres dans les domaines de la petite enfance et de l’éveil esthétique.»

Le Barocco, café-restaurant du Musée d’art et d’histoire | Organisatrices : Evelyne Vachoux, responsable de l’association Kaléidoscope, Loyse Graf, médiatrice culturelle du Musée d’art et d’histoire et Nidal Abraha, éducatrice de l’enfance à La Coccinelle du Foyer Rigot

«Moment d’échange fructueux et dynamique autour de la thématique « Comment déployer des projets qui facilitent concrètement l’accès et la participation culturelle des enfants fréquentant des structures sociales/petite enfance à Genève? »
Cette micro-plateforme participative a atteint sa cible en réunissant 14 professionnelles de divers horizons. Cette rencontre a été dynamique et enrichissante pour chacune. Des envies et des solutions concrètes sont apparues pour contourner les freins ! Ainsi que des regards croisés pour mieux comprendre la réalité professionnelle des unes et des autres. Des pistes concrètes sont apparues pour faciliter l’accès et la participation culturelle, pour oser et penser des nouveaux formats et pour favoriser les contacts directs entre professionnelles des domaines du social, de la petite enfance, de l’intégration et de la culture.
A quand une prochaine ? C’est la question lancée en fin d’atelier !»

Kerala Kindermuseum Naturmuseum | Organisatrice : Judith Weber, responsable de projet

«Après les présentations, nous avons débattu de quelques déclarations faites le matin lors des exposés ou des discussions, et les avons complétées par nos propres idées. Nous avons ensuite vérifié si les nouveaux coffrets pour les crèches constituent un soutien et un enrichissement des visites au musée et, pendant la dernière heure, nous avons pris le temps de découvrir l’offre du musée pour enfants et de nous plonger dans les thèmes. La bonne fréquentation du musée a permis à tou-tes les participant-es de se faire une idée du quotidien de ce lieu dans une atmosphère vivante, animée, mais aussi très détendue.»

MegaMarie: espace de jeux, de travail et de rencontres | Organisatrice : Claudine Knuchel, collaboratrice scientifique MMI/coordination MegaMarie, et Anita Mataj, responsable d’atelier et mandat de pédagogie artistique au sein de l’atelier MegaMarie

 

«Nous avons présenté notre travail au sein de l’atelier MegaMarie et la manière dont nous concevons et mettons en œuvre la promotion de la santé et l’éveil culturel aux personnes venues à notre rencontre.

Les connaissances et expériences variées des différent-es professionnel-les ont permis des découvertes intéressantes et des échanges stimulants. Nous avons été très heureuses de voir le grand nombre de personnes qui s’engagent pour promouvoir l’éveil culturel.»

«L’activité créative permet aux enfants de se découvrir eux-mêmes. Les effets sont perceptibles.» 

Bärbel Schwarz, enseignant-e à l’école enfantine de Kölliken

Téléchargements