La créativité a besoin d’inspiration plutôt que d’instructions

Pour les professionnels et les parents

Courts-métrages d’inspiration: quand une impression devient expression

Il y a tant de choses à découvrir! À l’aide d’exemples pratiques concrets, Lapurla inspire et donne des impulsions aux adultes. Par exemple sur la manière dont des lieux de culture peuvent être explorés avec de jeunes enfants. Comment des matériaux transformables stimulent la créativité. Et comment ce moment, en faisant place à la co-construction, se transforme en jeu amusant. Une façon de rendre visible et audible une impression devenant expression.

Lapurla
Changement de paradigme éducatif dès la petite enfance

Remarque importante: Nos films ne sont pas mis en scène, mais le résultat de l’observation et de la documentation de la co-construction spontanée telle qu’elle se vit dans les projets modèles. Ils mettent en évidence ce que signifient trois concepts importants: l’espace de liberté, l’autonomie et le fait de suivre la curiosité des enfants dans le sens du changement de paradigme éducatif demandé par Lapurla.

FOCUS CO-CONSTRUCTION

Co-Construction

Co-construire versus instruire

Seule une approche pédagogique co-constructive permet aux adultes d’accompagner des enfants de 0 à 4 ans en respectant leur développement. Cela signifie que des adultes accompagnent les enfants dans leur curiosité enfantine et que leur espace de développement est co-construit dans le cadre d’un dialogue entre eux et les adultes. Une approche trop fortement encadrée, dans laquelle des contenus préalablement définis sont appliqués selon un plan ou un programme (d’enseignement) fixe, risque de ne pas pouvoir être connectée avec les enfants et de n’avoir aucun effet pédagogique (désintérêt, refus, résistance). Nous sommes convaincus de la force du processus co-constructif.

Eprouver de l'auto-efficacité

Co-construire versus instruire

Seule une approche pédagogique co-constructive permet aux adultes d’accompagner des enfants de 0 à 4 ans en respectant leur développement. Cela signifie que des adultes accompagnent les enfants dans leur curiosité enfantine et que leur espace de développement est co-construit dans le cadre d’un dialogue entre eux et les adultes. Une approche trop fortement encadrée, dans laquelle des contenus préalablement définis sont appliqués selon un plan ou un programme (d’enseignement) fixe, risque de ne pas pouvoir être connectée avec les enfants et de n’avoir aucun effet pédagogique (désintérêt, refus, résistance). Nous sommes convaincus de la force du processus co-constructif.

Expériences esthétiques

Co-construire versus instruire

Seule une approche pédagogique co-constructive permet aux adultes d’accompagner des enfants de 0 à 4 ans en respectant leur développement. Cela signifie que des adultes accompagnent les enfants dans leur curiosité enfantine et que leur espace de développement est co-construit dans le cadre d’un dialogue entre eux et les adultes. Une approche trop fortement encadrée, dans laquelle des contenus préalablement définis sont appliqués selon un plan ou un programme (d’enseignement) fixe, risque de ne pas pouvoir être connectée avec les enfants et de n’avoir aucun effet pédagogique (désintérêt, refus, résistance). Nous sommes convaincus de la force du processus co-constructif.

FOCUS ESPACE

Opportunités d’apprentissages dans des lieux de culture significatifs

Pourquoi visiter régulièrement des lieux culturels avec de jeunes enfants?

Les enfants ne trouvent pas uniquement de l’inspiration et des impulsions menant à des processus créatifs dans une armoire de cuisine, une flaque d’eau devant la maison ou la nature. Les lieux de culture significatifs renferment un haut potentiel pour une découverte sensorielle du monde. Cela commence par l’atmosphère particulière et les locaux exceptionnels qui invitent à entreprendre un voyage de découverte.

 

Il faut peut-être du courage pour pousser des portes inconnues et pénétrer ainsi dans des mondes inconnus. Mais visiter régulièrement des lieux de culture avec de petits enfants leur permet de construire de la confiance et d’établir un lien avec ces lieux et les personnes et objets qui s’y trouvent. Comme ils le font avec les animaux du zoo ou leur balançoire préférée à la place de jeux.

«Nous pouvons seulement développer notre curiosité quand nous nous sentons bien. Des enfants stressés n’apprennent rien et n’ont pas de courage.»

Herbert Renz-Polster, pédiatre, 2019

Arriver et suivre sa curiosité

Le plus près possible

De la Crèche Regenbogen au Migros Museum für Gegenwartskunst, il n’y a que dix minutes à pied. Tout le monde arrive très détendu. L’idéal, c’est quand les poussettes sont autorisées dans l’exposition. Les plus petits peuvent ainsi continuer de dormir si besoin et il n’est pas nécessaire de les réveiller. Bien reposés, ils seront eux aussi prêts à aborder ce nouvel environnement avec curiosité.

 

Scènes tirées du projet modèle «BonBon»

Découvrir des choses et les nommer

La répétition apporte de la sécurité et de la confiance

Les enfants connaissent déjà les lieux et l’exposition, c’est leur troisième visite. Milo, âgé de 18 mois, part d’une démarche assurée chercher la voiture qu’il a découverte la dernière fois. L’éducatrice et Elin, une fillette du même âge, suivent sa curiosité. L’adulte aide le garçon à nommer les choses qu’il voit. Elle soutient ainsi le développement langagier des enfants.

Apprendre à compter en jouant avec l’art

Encore et encore: c’est tellement passionnant!

Permis de toucher: on ne s’ennuie pas une seconde dans cette salle avec une installation lumineuse! Qui aurait pensé que l’art contemporain permettrait d’apprendre à compter en jouant? Pendant que Milo compte assidument avec le soutien de l’éducatrice, la petite Marta, à quatre pattes, l’écoute attentivement. Elin est concentrée sur son jeu avec une lampe de poche. Et comme la lumière s’éteint et s’allume automatiquement, un amusant jeu de «coucou, t’es où?» commence.

Utiliser les espaces de liberté

Apprendre à se connaître sous un angle différent

Les lieux de culture offrent des espaces de liberté passionnants aux enfants en leur donnant des possibilités d’agir de manière inhabituelle et de se découvrir eux-mêmes autrement. Cela ne renforce pas uniquement la conscience de soi des plus jeunes, mais aussi la relation adulte-enfant.

 

Des scènes du projet modèle «KinderKulturTreff MINI», où des enfants de 2 à 4 ans accueillis en crèche essaient et expérimentent avec d’autres enfants et leurs parents.

FOCUS MATÉRIAUX

Des opportunités d’apprentissage avec des matériaux esthétiques

Pourquoi les enfants ont-ils besoin de matériaux esthétiques?

Les matériaux esthétiques donnent des impulsions

Manipuler des matériaux stimule tous les sens des enfants. Regarder, toucher, sentir, goûter et écouter comment le matériau sonne: tout cela stimule l’expression créative et artistique des enfants et les encourage à se montrer créatifs. Plus l’enfant est jeune, plus les matériaux à expérimenter et transformer devraient être aisément accessibles.

Au contraire des jouets et des modèles de dessin et de bricolage, les matériaux esthétiques se caractérisent par les propriétés suivantes:

 

  • ils invitent à l’expérimentation;
  • ils peuvent servir à créer;
  • ils sont transformables;
  • ils stimulent plusieurs sens;
  • ils permettent des expériences à tous les niveaux (tête-cœur-main).

Un endroit alternatif pour se procurer des matériaux esthétiques:

OFFCUT – Inspirant, durable, bon marché!

Krims Kiste

Und wer gleich vor Ort bei OFFCUT Bern mit seinen Kindern eintauchen will ins Materialparadies, kann das im Rahmen des Angbeots KRIMS KISTE tun.

 

 

Apprendre en expérimentant

L’autonomie favorise la résilience

Être créatif, c’est essayer, expérimenter, bricoler, chercher de nouvelles voies et solutions et ne pas abandonner quand quelque chose ne fonctionne pas d’emblée. Faire des progrès et apprendre durablement signifie qu’on a le droit de se tromper et qu’on tire de nouvelles connaissances de ses expériences. Car comprendre c’est intégrer.

Les idées naissent en faisant

Comment des matériaux transformables stimulent la créativité

Les enfants n’ont besoin ni de modèles ni d’instructions sur ce qu’ils doivent créer et comment ils doivent le faire. Par contre, ils ont besoin de matériau transformable qui les stimule à jouer de différentes manières. Dans un processus créatif, les idées naissent en faisant. C’est pourquoi il est important que les enfants suivent les impulsions du matériau et trouvent leur expression individuelle à travers leurs propres solutions.

 

Scènes tirées du projet modèle «CHIKU»

Chercher et expérimenter

Chercher, c’est se poser des questions.

Expérimenter, c’est trouver des réponses aux questions.

Comment, pourquoi, avec quoi, pour quoi faire, à quoi ça sert? Et ensuite?

 

La co-construction, c’est essayer, découvrir et bricoler ensemble, s’étonner et se réjouir en commun.

Dans le «sous-sol magique» de la Haute école d’arts de Berne (HKB), les enfants et les adultes de 0 à 99 ans peuvent se laisser fasciner par les «ombres et lumières» avec les moyens les plus simples tels qu’une lampe de poche et des objets du quotidien.

Chercher, trouver et créer des traces

Les traces rendent visible le mouvement

Laisser des traces est un besoin humain fondamental. Il y a des traces partout dans le monde. Avec les enfants, on peut les découvrir, les modifier, les compléter avec nos propres traces et inventer des histoires sur elles. Il n’y a pas de juste ou faux.

 

Impressions de la manifestation «Chercher des traces» de la Haute école d’arts de Berne (HKB).

Autres possibilités d’apprentissage au quotidien

65 courts-métrages sur l’apprentissage durant la petite enfance et le développement du langage

Plus sur les thématiques «Possibilités d’apprentissage pour les enfants jusqu’à 4 ans» et «Développement précoce du langage». Un projet de la planification scolaire du canton de Zurich.

 

La Direction de l’éducation du canton de Zurich soutient le développement précoce du langage au moyen de courts-métrages et d’offres de formation continue. Les films en 13 langues montrent comment les enfants acquièrent le langage et comment leurs parents, d’autres personnes de référence et des professionnels peuvent les guider au quotidien. De plus, diverses formations continues professionnelles sont proposées:

www.bfs-winterthur.ch/weiterbildung

«Tout ce nous enseignons à nos enfants doit se différencier de ce dont des machines sont capables.»

Jack Ma, président du conseil d’administration Alibaba Group